Interface utilisateur du compte Gmail

Google a déjà annoncé en 2019, sous prétexte de protection des données, qu’ils exigeront un contrôle de sécurité annuel de 75 000 dollars pour la connexion à Gmail. Cela constitue un autre exemple de la manière dont les grandes entreprises utilisent leur pouvoir de marché pour empêcher l’innovation et la concurrence.

Quand Google dit dans son e-mail aux utilisateurs : “Les applications énumérées ci-dessus n’ont pas passé notre examen …”, ce n’est pas vrai. Nous n’avons pas demandé de révision, non pas parce que nous en avons peur – il y a peu de sites qui vont aussi loin que BitsaboutMe en ce qui concerne la protection des données des utilisateurs – mais parce que nous ne pouvons pas nous permettre de payer les frais en tant que service gratuit.

Pour la connexion à Gmail, Google a développé ses propres API et restreint sévèrement la norme IMAP habituelle pour e-mail. Cela permet à Google de contrôler beaucoup plus l’échange de données avec le compte Gmail. Cette pratique constitue une mine d’or pour Google dans le profilage de ses utilisateurs et pour la diffusion de publicité ciblée.

À partir de juillet 2020, cette restriction concernera également les utilisateurs qui auront déjà connecté leur compte Gmail en 2019 à BitsaboutMe. Notre objectif est de te faciliter au maximum l’accès à tes données. Pour Gmail, nous devrons désormais te demander de faire certains réglages manuellement :

  1. Activer le protocole IMAP pour Gmail : C’est le protocole standard pour e-mail. Ce dernier est également proposé par Google, mais ils compliquent délibérément la configuration pour les utilisateurs. Nous t’expliquerons ici comment il faut procéder.
  2. Changer de services e-mail : Il existe un certain nombre d’autres services e-mail gratuits (Outlook, GMX, etc.) qui supportent le protocole IMAP. Tu n’es pas non plus obligé de changer de services e-mail. Néanmoins tu peux, par exemple, déplacer tes reçus électroniques vers ces services et séparer les reçus de tes e-mails privés. De cette manière, tu peux également tromper Google, car l’évaluation de tes achats en ligne est particulièrement rentable pour eux.