Conseils pour un mode de vie durable

Mobilité

Un moyen efficace pour réduire notre empreinte carbone est de reconsidérer comment nous nous déplaçons de A à B.

Découvrir d’autres conseils pour :

Près de 30 % des émissions totales de CO2 dans l’UE – en Suisse même 33 % – sont imputables à notre mobilité, c’est-à-dire à la conduite d’une voiture, au train ou à l’avion, ainsi qu’au transport de fret.

Celui qui renonce à la voiture pour se rendre au travail et prend plutôt le train peut déjà éviter de nombreuses émissions, car les transports publics ont un meilleur bilan énergétique que les voitures. Et ceux qui utilisent la bicyclette ou qui vont à pieds ne protègent pas seulement le climat, mais font aussi quelque chose de bon pour leur santé.

Mais soyons réalistes : cette année, la plupart d’entre nous devront probablement utiliser une voiture à un moment donné. Mais là aussi, il existe un certain nombre de moyens de maintenir les émissions de gaz à effet de serre au plus bas niveau possible. L’un d’entre eux est, par exemple, le partage d’une voiture avec d’autres personnes ou l’utilisation des services de covoiturage.

Lors du choix d’un type de voiture, il est également conseillé d’utiliser un modèle à faible consommation de carburant ou qui fonctionne à l’électricité au lieu de l’essence et de veiller à un style de conduite écologique (voir Eco-Drive). Utilise donc l’accélérateur et les freins avec modération. Ainsi, tu peux contribuer fortement à la réduction d’émissions.

Les voyages en avion – en particulier les vols long-courriers – ont un impact plus important sur ton empreinte carbone personnelle que presque toute autre activité. Avant de réserver un vol, il peut donc s’avérer utile de vérifier s’il existe une correspondance ferroviaire. C’est notamment le cas pour les séjours au sein de l’Europe. Une façon encore plus écologique est de passer ses vacances à proximité et d’explorer la nature à pied ou à vélo.

> Retour au calculateur de CO2