Heatmap BLE-Kontakte auf BitsaboutMe

Dans la lutte contre Corona, l’utilisation d’applications de traçage est sur toutes les lèvres. L’expérience de la Chine, Corée du Sud et de Singapour montre que les applications de traçage permettent d’interrompre des chaînes de contamination. Toutefois, selon le système politique, ces applications collectent une multitude de données sensibles. Ceci comprend entre autres les données GPS, Bluetooth, les numéros de téléphone et les informations relatives à la carte de crédit. Tout cela représente un risque potentiel pour la vie privée des utilisateurs et utilisatrices ainsi qu’une porte d’entrée pour l’utilisation abusive d’informations personnelles.

En Europe, la vie privée est d’une très grande valeur. C’est pourquoi la technologie Bluetooth Low Energy (BLE) a été identifiée comme une technologie possible afin de retracer le parcours de chaque malade pour casser toute chaîne de contamination. Tu trouveras plus de détails sur le principe de cette approche ici.

L’objectif de BitsaboutMe est de te donner la transparence et le contrôle de tes données BLE. A cette fin, la nouvelle application Android (version bêta dans le Play Store) de BitsaboutMe détecte les appareils BLE à proximité immédiate de l’utilisateur ou l’utilisatrice. Il s’agit des smartphones et de nombreux autres appareils mobiles, tels que les écouteurs, les montres intelligentes, les haut-parleurs ainsi que des balises BT installées de façon permanente. Tous ces appareils ne peuvent pas être assignés aussi clairement que le feront les applications de traçage officielles. Nous affichons donc tous les appareils côtoyés pendant au moins 2 minutes avec une certaine puissance. Cependant, la mesure de distance par BLE n’est pas toujours évidente, car la puissance du signal dépend de nombreux facteurs différents (tissus, bâtiments, etc.).

Nous avons nous-mêmes été surpris de voir à quel point la technologie Bluetooth LE s’est répandue. Il ne saurait être question que ce sujet n’est devenu d’actualité qu’avec l’avènement des applications de traçage. En te promenant à Berne, tu peux collecter des centaines de contacts Bluetooth (BT) en seulement quelques minutes. Les iPhones d’Apple sont actuellement d’une importance particulière. Cela s’explique par le fait que beaucoup d’entre eux envoient leur propre signal et peuvent être détectés par celui-ci. Les iPhones et la plupart d’autres appareils BLE protègent la vie privée de leurs utilisateurs et utilisatrices en envoyant un identifiant unique (dit « adresse MAC »). Ce dernier est modifié toutes les 10-15 minutes. Cette pratique permet d’éviter qu’un utilisateur ou une utilisatrice soit suivi par son identifiant pendant une longue période. Toutefois, cela signifie également que lors du comptage des contacts BT, les appareils individuels vont être compter plusieurs fois.

Le nombre d’appareils ne doit donc pas être assimilé au nombre absolu de contacts réels. En fait, il doit toujours être considéré en termes relatifs. Tu peux par exemple comprendre à quels endroits et à quelle heure tu as côtoyé plus ou moins appareils BLE. Ce nombre peut donc t’aider à mesurer le succès de tes propres mesures de distanciation sociale. Dès que les applications de traçage officielles seront établies, nous afficherons ces signaux séparément. Cela permet de s’assurer que la source est une autre personne utilisant l’application correspondante.